Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 16:06


Triste histoire, triste attitude...

On pourrait tous en rire, si l'avenir de Saint-Méen, et au delà, celui du canton, n'était pas en jeu !

Ni majorité, ni opposition d'ailleurs au sein du conseil municipal, seul un "difficile" sac de noeuds (d'intérêts diverses et variés, tous bien éloignés de l'intérêt général), avec des ficelles que personne ne sait apparemment aujourd'hui par quels bouts prendre.

Michel Cottard, celui par qui tout est arrivé, s'explique ce mercredi dans Ouest-France. La stratégie du "moi victime" et "seul contre tous" est à nouveau en marche.

 Lire l'article Ouest-France - Edition départementale du 09/10/2012 : A Saint-Méen, le maire seul et contre tous...

lemaireseul

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 14:53

Malgré les nombreuses alertes émises depuis presque un an sur la fiabilité de la reprise du site Entremont à Saint-Méen-le-Grand par des Pakistanais. Malgré la faillite de la société suédoise "Amanat Nawaz Rice" créée par Makhdoom Abbas, également propriétaire de "Zeb Rice Ltd" au Pakistan et directeur général de "Aama Agro Produit" à Saint-Méen. Malgré les pratiques très douteuses de ce dirigeant au Canada (Manitoba) qui a mené exactement la même opération ayant conduit à l'abandon d'un site de plusieurs millions de dollars payé par les contribuables. Malgré une cessation de paiement de la société mévennaise actée le 1er décembre 2011 et une liquidation judiciaire prononcée le 04 avril 2012...

Pourquoi la Communauté de Communes, promoteur de la reprise, n'a t-elle pas réagi ? Pourquoi a t-on encore laissé faire et fait perdurer une situation qui pouvait difficilement être ignorée ?

Dans cette histoire, les contribuables du Pays de Saint-Méen, une banque, mais aussi des entreprises, des commerçants floués... devront payer ! De petits artisans ne reverront jamais leur argent, ni même le matériel qu'ils ont livré jusqu'en mars 2012 à une entreprise que chacun croyait soutenue par nos politiques.

Incroyable : à Saint-Méen, il faudra attendre le conseil communautaire du 11 juin 2012 pour qu'une délibération porte enfin sur une possible résolution de la vente du site, sans aborder ni les circonstances, ni toute autre information. Dans le compte-rendu remis à la presse, les enjeux de cette délibération seront ignorés !

L'omerta semble donc localement de rigueur, alors que dans le reste de la Bretagne, les média d'investigation et économiques se font un écho assez précis de la situation :

- Ouest-France Entreprise, jeudi 12 juillet 2012 : "Pas de reprise du site Entremont à St-Méen. Promesses d'investissement, plus de signe de vie"...
- Mensuel de Rennnes, 11 juillet 2012 : " Fiasco et passé louche d'un mystérieux investisseur pakistanais".

mensuel.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 17:25

 

Le dernier numéro du journal "Force 9", de la Communauté de Communes du Pays de Saint-Méen, sert cet été encore de tribune à son président : rien de nouveau ! Comme à l'habitude, nous y constatons plusieurs vérités "tronquées"...

Ne doutant pas que ces erreurs sont toujours commises de façon involontaire, nous nous permettons d'apporter les précisions nécessaires, afin de lever tout équivoque.

Dans l'éditorial "Offrir les conditions d’accueil propices à l’installation de nouvelles entreprises", il est écrit :

- "C’est là l’objectif de l’aménagement du Parc d’activités de Haute Bretagne en entrée de ville de St-Méen-le-Grand. Engagés en 2009 avec l’implantation de la plate-forme logistique exploitée par Kuehne et Nagel..." (M. Cottard).

Voici les précisions et oublis :

1. La création, l'aménagement et la requalification "Bretagne Qualiparc" du Parc de Haute-Bretagne sont antérieurs à 2008 (voir le document de la CRCI édité en 2005  et la chronologie "projet" ci-dessous).

qualiparc

Pour être exact, seuls les nouveaux blocs-murets en pierre de la rue Louison Bobet (sous grillage métallique), ainsi que la mise en chantier des travaux postérieurs à 2008, sont à mettre à l'actif de Monsieur le Président.

2. Malgré le sous entendu, l'implantation de "Kuehne + Nagel" (comme l'ensemble des implantations majeures et projets de développement économique du territoire) n'a rien à voir, ni de près ni de loin, avec l'action de l'actuelle mandature. Tout ayant été négocié, décidé et réalisé avant 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:09

 

Le préfet d'Ille-et-Vilaine a dévoilé* hier mercredi 4 janvier 2012 la nouvelle carte de l'intercommunalité dans le département. En avril dernier, son projet de fusionner les 5 Communautés de communes du Pays de Brocéliande avait reçu un accueil plutôt mitigé des 5 territoires concernés. Le Pays de Saint-Méen, via son président Michel Cottard, avait alors pris sa plus belle plume pour fustiger ce mariage à 5 !

Depuis, la proposition du Préfet est restée lettre morte, 3 EPCI (CC de Montfort, Plélan, Bécherel) ayant résolument demandé de ne pas étendre leur périmètre actuel... les 2 autres "Saint-Méen" et "Montauban", envisageant une "possible réflexion de coopération". Il y a 1 mois, Michel Cottard nous expliquait ainsi qu'une alternative pouvait être proposée... Une étude serait d'ailleurs lancée pour répondre, selon lui : "oui ou non à la fusion". Le président mévennais n'hésitant pas à écrire : " la démarche intercommunale est le fruit d'une longue évolution et il ne s'agit en aucun cas de brûler les étapes..." (source Force 9, Automne 2011, page 8).

Nous sommes actuellement en période de voeux, et, restant optimiste coûte que coûte, nous pouvions donc espérer compter, pour une fois, sur un peu d'objectivité et et de transparence... Hier, en dévoilant clairement et officiellement la nouvelle carte de l'intercommunalité dans le département, Michel Cadot, préfet d'Ille-et-Vilaine, est venu contredire les propos de notre président de Communauté de communes. Car si une étude est bien lancée, celle-ci n'est semble t-il pas là pour aider à répondre si oui ou non la fusion se fera, mais comment elle se fera !

Un calendrier ferme et définitif :

1- Les Communautés de communes de Montfort et de Brocéliande (Plélan-le-Grand) resteront inchangées.

2- "La fusion-extension de la Communauté de communes du Pays de Saint-Méen avec celle du Pays de Montauban sera effective au 1er janvier 2014. L'entité ainsi créée (Pays de Montauban-St-Méen-le-Grand) accueillera Irodouër et Saint-Pern".

Aujourd'hui, il est triste de constater que ce rapprochement des 2 territoires, s'il n'a rien d'incohérent, tombe bien mal pour "Saint-Méen". En 4 ans (depuis avril 2008), les choses ont bien changé ! La position de faiblesse et l'image désastreuse donnée par la Communauté de communes du Pays de Saint-Méen n'offrent plus les meilleures conditions pour négocier et contracter. Pour faire simple et pour reprendre la symbolique du mariage si fréquemment utilisée, le Pays de Saint-Méen aura malheureusement dans cette union officiellement validée, bien plus à perdre qu'à y gagner !

(*) : Le plan a été présenté en préfecture par le préfet et par les représentants de la Commission départementale de coopération intercommunale CDCI (voir article Ouest-France "La réforme des collectivités franchit un cap important". Rappelons que Monsieur Michel Cottard est, à sa demande, membre du 3è collège de la CDCI depuis avril 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 11:26

 

Les habitants du Pays de St-Méen ont dernièrement pu découvrir avec surprise, dans leur journal communautaire "Force 9 (déc. 2010)", que l'éditorial du président de la Communauté de communes Michel Cottard, richement écrit, plagiait intégralement  le travail de l'éditorialiste* et PDG d'Ouest-France, Monsieur François-Régis Hutin.

"Comment en est-on arrivé là ?" Comment expliquer que le capitaine et référent d'un territoire use de telles méthodes, de la copie et de la tromperie, pour se mettre en valeur...

Ce qui apparaît aujourd'hui au grand jour et sans équivoque, ne serait-il pas que la partie émergée de l'iceberg, malheureusement révélatrice des valeurs et du comportement que nous observons tous depuis avril 2008 ?

Le 24 janvier 2011, lors du Conseil communautaire, la question a été clairement posée par un élu délégué (au nom de plusieurs autres).

Aucune explication n'a été donnée par le principal intéressé...

(*) dans l'édition nationale du 25 septembre 2010.

plagiat

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 11:40

 

Vous avez pu le voir dans la presse, l'Hôpital Local de Saint-Méen-le-Grand n'a plus de directeur, depuis le départ récent de François Ponchon* (à la tête de la structure depuis janvier 2005). Pour être exact, l'établissement dispose aujourd'hui d'une direction commune, l'actuel directeur de l'Hôpital de Montfort-sur-Meu, Bruno Hervio, venant d'être promu pour assurer les 2 fonctions.

À ce jour, la transition est passée inaperçue. L'essentiel de l'information à la population s'est fait dans 2 articles Ouest-France, cherchant de toute évidence d'abord à rassurer les Mévennais sur "la complémentarité des établissements et sur leur non-concurrence". Pourtant, comme on peut le lire dans l'article paru sous Montfort-sur-Meu le 25/01/2011, Madame le Maire de Montfort (également présidente du Conseil de surveillance Montfortais) s'est félicitée de cette nomination, en saluant légitiment la promotion de son directeur : "C'est la reconnaissance des compétences de toute l'équipe..."

Une question se pose alors : à Saint-Méen-le-Grand, le président du conseil d'administration de l'hôpital (Michel Cottard, aussi maire) s'est-il battu pour son équipe (comme l'ont fait ses prédécesseurs) et va t-il se battre pour conserver un directeur Mévennais ? Car s'il s'agit officiellement, à date (décembre 2010) d'intérim, personne n'est dupe : la situation s'oriente déjà (comme indiqué par B. Hervio, cf. article OF) vers une direction montfortaise définitive. Réponse dans les mois à venir !...

N'oublions pas que notre Hôpital Local constitue un des principaux atouts de notre commune et de notre canton, et qu'il s'agit du premier employeur de la ville...

Malgré la concentration des services de soins, l'hôpital local de Saint-Méen fait partie des grandes structures présentes dans le département. Il s'est fortement développé durant les mandatures précédentes : comme avec la création de lits de Sclérose en plaques depuis 2002, le service de portage de repas à domicile... ou la rénovation du bâtiment de la Maison de retraite "Les Rosiers" lancée en 2007 (programmée dans le Projet d'établissement 2006-2010 et validée dans le Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens signé le 6 avril 2007).

Et tout ça devait continuer ! L'Hôpital local mévennais avait toujours de grands projets, comme la création "de lits" pour les malades souffrant d'Alzheimer, ainsi que pour l'accompagnement des personnes en fin de vie. Ces 2 dossiers importants, menés depuis 2005, devaient voir le jour dans la commune... un projet similaire était aussi envisagé à Montfort-sur-Meu.

Pourtant : seuls les lits de Montfort ("Alzheimer" et "fin de vie") ont bien ouvert en 2010 (plus ceux de la MAPA d'Iffendic).

Qu'en est-il de ceux (26 lits Alzheimer) prévus à Saint-Méen-le-Grand ?...

Prévision d'ouverture de lits Alzeihmer sur le Pays de Brocéliande (source CAUDEHM en Brocéliande - mai 2007) :
- création d’une unité Alzheimer de 12 places à la MAPA d’Iffendic
- création d’une unité Alzheimer de 25 places à l’Hôpital local de Montfort
- création d’une unité Alzheimer de 26 places à l’hôpital local de Saint Méen.

(*) François Ponchon est depuis janvier directeur du Centre Hospitalier des Andaines à La Ferté-Macé (Orne).

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 10:49

Michel Cadot, préfet de région, a hier (lundi 9 novembre) précisé lors d'un déplacement à Vannes, que l'accord gouvernemental de financement venait d'être donné pour plusieurs travaux routiers importants en Bretagne. L'accord confirme notamment  l'engagement de l'Etat pris en 2007, pour la mise en 2 fois 2 voies d'une portion de la N164, entre Saint-Méen-le-Grand et Montauban-de-Bretagne.

Cette première tranche de travaux devrait d'abord s'effectuer dans la continuité de la voie de contournement de Saint-Méen-le-Grand (sans rejoindre encore complètement la RN 12).

Le financement et le programme des travaux devraient être officialisés dans une quinzaine de jours, à la préfecture de région.

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Information

Accueil

  • Demain, quel Saint-Méen ?  le blog

  • Un outil d'information, de réflexion sur la vie mévennaise...

Recherche