Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 09:54

 

Le retrait d'une grande partie des pouvoirs du maire de Saint-Méen-le-Grand, fin octobre, et notamment de sa délégation de représentation au sein de la Communauté de communes, ont entraîné d'office son éviction du Conseil communautaire, où il siégeait depuis avril 2008 comme président.

Résultat immédiat : un retour complet à la case départ pour la Communauté de communes du Pays de Saint-Méen-le-Grand, où hier soir, on ré-élisait le président, les vice-présidents et le bureau.

Ce lundi 12 novembre 2012, le Conseil communautaire ressemblait donc étrangement à celui d'avril 2008 de début de mandature, à une différence près...

À l'époque, 2 candidats postulaient à la présidence, avec le résultat que l'on connaît :
1. Michel Cottard, alors nouveau maire de Saint-Méen,
2. Hubert Lorand, conseiller municipal de Quédillac et vice-président de 2001 à 2008.

Hier soir, Hubert Lorand a été élu président à l'unanimité, à 25 voix sur 27. 

Un choix cette fois clair et net, en opposition au regrétable « partage de pouvoir » d'il y a 4 ans et 1/2... Les yeux « grands ouverts », face au désastre qu'il va falloir maintenant inventorier, l'assemblée communautaire a certainement fait le meilleur choix pour le territoire.

Les plus critiques regretteront, certes, que la décision intervienne bien tard. Espérons pourtant que cette difficile page de l'histoire du canton se tourne définitivement. Car tout reste à faire ou à re-faire pour rattraper le temps perdu et surtout corriger la longue liste des mensonges écrits et entendus depuis 2008... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Demain, quel Saint-Méen ? Information, réflexion - dans Information

Accueil

  • Demain, quel Saint-Méen ?  le blog

  • Un outil d'information, de réflexion sur la vie mévennaise...

Recherche